Vous voulez chauffer votre piscine et vous êtes au fait des questions environnementales actuelles, vous pensez donc à installer un chauffage solaire plutôt qu’un autre type de chauffage, mais vous n’y connaissez rien. Est-ce réellement rentable ?

Fonctionnement d’un chauffage solaire pour piscine

Le fonctionnement est assez simple, il faut dériver le circuit hydraulique de la piscine pour faire passer l’eau dans les tuyaux qui sont chauffés par le soleil. On effectue un transfert de chaleur et l’eau retourne dans la piscine. Généralement, on utilise des tuyaux sous forme de tapis rigides, souples ou encore enroulés sur eux mêmes dans une serre.

En réalité les tuyaux n’ont aucune propriété particulière, ce sont de simples tuyaux en polypropylène ou en éthylène qui captent la chaleur grâce à leur couleur noire. Il suffit qu’il y ait du soleil. Pour accroître le réchauffement des tuyaux, certains systèmes ont une coque en polycarbonate, c’est le système de fonctionnement d’une serre, la chaleur est emprisonnée. Le chauffage solaire pour piscine n’est pas comparable aux panneaux photovoltaïques qui font de l’électricité ou encore aux panneaux solaires utilisés comme chauffe-eau solaire à ballon par exemple. Le système de fonctionnement n’est pas le même.

On peut effectuer un déclenchement manuel du système de réchauffement, en se calant sur le fonctionnement de la pompe de filtration, c’est à dire que le chauffage de la piscine se fait en même temps que l’on déclenche la filtration (ouverture des vannes en T) et s’arrête lors de la fermeture des vannes en T. Il y a aussi la possibilité d’avoir une pompe automatisée via un système de sonde, qui évalue les conditions climatiques, à savoir l’ensoleillement, et la température de l’eau afin de déclencher le réchauffement de la piscine. Ce système est néanmoins plus cher.

Avantages

Ce système est totalement écologique et même économique. En effet, on utilise une énergie gratuite et inépuisable. L’installation est assez simple et rapide et on peut même faire l’installation sur une piscine en construction. Encore plus intéressant, on peut fabriquer son propre système, étant donné que des tuyaux noirs suffisent, cela reviendra probablement à moins cher. Dernier point important, les chauffages solaires pour piscine s’abîment très lentement, ils ont une longue durée de vie.

Quelques inconvénients

Le souci principal est qu’il faut du soleil, si vous avez une piscine dans une région peu ensoleillée, vous serez bien embêtés. D’autant plus que la facture peut assez rapidement monter si vous avez une grande piscine. Il est vrai que cela nécessite tout de même un gros investissement, il faudra compter entre 500 et 700 euros pour seulement 10 m2. Pour que le chauffage soit efficace, il faut que la surface des tuyaux soit égale au tiers de la superficie du bassin au moins, on peut même aller jusqu’à 70% de la surface du bassin, mais généralement pas plus. Il est évident que cela dépend fortement de la région.

D’autre part, ce système de chauffage est assez lent, comparé à une pompe à chaleur ou à un réchauffeur électrique. La montée en température peut aller entre 3 et 6 °C; certains constructeurs parlent de 10°C en plus mais cela reste aléatoire étant donné que ça dépend de l’ensoleillement, et si la température extérieure est entre 20 et 25°C, la température de l’eau n’ira jamais au-delà de cette température. Par ailleurs, il faut avoir de l’espace pour pouvoir installer les capteurs, qui outre mesure ne sont pas très esthétiques.

Quelques conseils d’utilisation

Le chauffage doit être proche du bassin afin d’éviter des pertes de chaleur, donc il faut bien réfléchir à son emplacement par rapport à la configuration de votre jardin et de votre piscine. Pensez à incliner votre tapis avec un angle allant de 20 à 45°. Prendre en compte le déplacement du soleil dans votre jardin pour trouver le bon endroit pour installer votre capteur, et de préférence il faudrait que la surface des tuyaux corresponde au moins à la moitié de la surface de la piscine.

Pour maintenir la température de l’eau de votre bassin à la bonne température, il est recommandé de mettre une bâche solaire la nuit et pendant les moments où le chauffage n’est pas utilisé.

Pour résumer, ce type de système est assez intéressant étant donné que le système est totalement écologique et surtout l’énergie utilisée est gratuite, mais hélas, la capacité de chauffage est assez variable, elle dépend de l’ensoleillement et le temps de montée en température est relativement élevé. Ce système est plus adapté pour les petites et moyennes piscines c’est à dire moins de 30 m2, et il faut de préférence que les températures ne soient pas inférieures à 25°C.